Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non aux primes par objectifs

L’université de Lorraine souhaite mettre en place dès la rentrée prochaine un système de primes par objectifs pour tous les personnels, BIATSS comme enseignants / chercheurs, titulaires comme contractuels. Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, UNSA, représentant 9 voix sur 10 au comité technique de l’établissement, se sont déjà prononcées contre ce système en décembre dernier. Elles ont réitéré cette opposition lors d’un groupe de travail du comité technique réuni spécifiquement sur ce point jeudi 19 juin.

En plus d’être un mécanisme d’intéressement qui casse la dimension collective et solidaire du travail, le système de primes par objectifs est parfaitement inégal. Il reviendra aux directeurs et directrices de composantes et de directions opérationnelles de faire des propositions d’attribution de ces primes en fonction d’objectifs. Il faudra « mériter » cette prime aux yeux des directions des composantes, et surtout des plus riches. Or cette prime est appelée à se substituer à d’autres primes, notamment celle de « fin d’année UL» qui concernait tous les personnels BIATSS.

Nous pourrions développer les nombreuses raisons qui nous font nous opposer à ce système de primes inique (passage d’une logique de moyens à une logique de résultats, masquage de l’aggravation des conditions de travail, orientation de l’activité vers ce qui est rentable du point de vue des objectifs visés, individualisation de l'activité, accroissement de la charge de travail...). Nous soulignerons seulement trois points ici.

- Il apparaît clairement que ce système de primes par objectifs consiste à rendre réglementaire un système qui existait dans certaines composantes, qui a été dénoncé l’an dernier et dont la CA a voté la suppression. Nul doute qu'un groupe de pression agit pour la mise en place de cette prime inégalitaire.

- Le budget alloué pour ce système de primes serait environ de 1,5 millions d’euros. Le CA pourrait très bien décider de le distribuer à tous de façon plus égalitaire et transparente.

- Il serait pour le moins indécent de mettre en place un tel système de primes après, notamment, les réticences de l’UL à distribuer à tous des primes de fin d’année ou encore après le gel massif de postes que nous venons de subir.

Ce n’est pas de primes par objectifs dont nous avons besoin, mais de postes et de conditions de travail satisfaisantes.

FERC-SUP-CGT

FSU (SNASUB, SNESUP)

SNPREES-FO

UNSA (AI, SUP'RECHERCHE, SNPTES)

Tag(s) : #PrimeParObjectifs