Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le vote CGT,
une nécessité à l'Université de Lorraine !

Élections au Comité technique
4 décembre 2014

Fidèles aux batailles menées par les travailleurs pour défendre leurs revendications légitimes, les élus CGT au Comité technique de l'UL travailleront collectivement et dans le respect des principes de la CGT

Nous nous battrons dans l'Université de Lorraine pour :

  • l’arrêt des gels de postes et pour des créations de postes nécessaires au bon fonctionnement de notre établissement ;
  • l’arrêt des restructurations et des mutualisations de services ;
  • une profonde réflexion sur l’intensification de la bureaucratisation ;
  • l’arrêt de la mise en place de toutes les primes possibles : prime par intéressement ou par objectifs, prime d’assistant de prévention, modification des bénéficiaires de la NBI…et leur intégration au salaire

Nous nous engagerons, encore et toujours :

  • contre toute forme d’opacité : primes, mouvement, gel des postes, remplacement, ...
  • contre la souffrance au travail qui n’est pas une fatalité : si cette violence au travail trouve pour beaucoup son origine dans les politiques d’austérité que nous dénonçons, la CGT la combat sur le terrain et dans notre CHSCT par l’intermédiaire de nos représentants
  • contre les externalisations : petit à petit et silencieusement elles gagnent du terrain
  • contre les idex, labex, tous ex-ceptionnels et qui ne sont que des leurres chronophages, couteux et l’expression du besoin d’exister de nos dirigeants
  • pour que les contractuels gardent le bénéfice d'un règlement de gestion arraché à la direction par vos élus
  • à vous informer toujours aussi régulièrement
  • àvous écouter, à vous entendre et à porter votre parole,
  • à vous accompagner lorsque cela est nécessaire

Voir la profession de foi Lorraine Sup CGT au Comité Technique

 

Notre bilan

Le travail au sein des instances de l'Université n'est guère facile et semble peu suivi d'effet mais les élus de la CGT se sont impliqués et ont pu peser sur certaines décisions ; ils ont su aussi s'engager dans des actions collectives et intersyndicales pour que, collectivement, nous puissions un jour gagner la lutte.

Respect au travail : La CGT défend les conquêtes de l'Aménagement et la Réduction du Temps de Travail (ARTT) - nous avons saisi le Tribunal Administratif de Nancy, puis aujourd'hui sa Cour d'Appel, sur la décision prise par l'UL d'abandonner les 35h dans l'établissement et d'étendre la pointeuse à tous. La CGT, présente dans toutes les instances, défend becs et ongles les intérêts des travailleurs contre les logiques comptables ! La CGT se mobilise pour l’égalité entre les femmes et les hommes, pour un cadre de travail confortable et pour le droit à la déconnexion.

Information et défense des situations individuelles : La CGT informe régulièrement les travailleurs, par tracts ou courriels (tous les Comités techniques, tous les groupes de travail, tous les CHSCT de ces trois dernières années ont fait l'objet de comptes rendus transmis à tous). Nous sommes présents pour assurer la défense de chaque agent face aux problèmes d’organisation de service ou de harcèlement. La CGT vous accompagne dans le déroulement de votre carrière.

Précarité : Lorraine Sup CGT a été au premier rang dans la lutte menée par les élus de l'UL autour des règlements de gestion des contractuels (BIATSS, chercheurs et enseignants, qui représentent 30% des personnels aujourd'hui). Vos élus se sont battus pour que le niveau de salaire des contractuels  rattrape enfin ce qu'il aurait du être depuis longtemps et pour qu'ils puissent connaître une évolution de carrière. La CGT veille à l’application de la loi Sauvadet et alerte les agents éligibles.

Fusion et ComUE  : Les syndicats CGT des ex-établissements formant aujourd'hui l'Université de Lorraine ont été parmi les seuls à REFUSER la fusion et à voter CONTRE le passage aux RCE en 2011 : la CGT pose les vraies questions sur les risques des restructurations anti-sociales et pathogènes que sont les fusions, ComUE, associations, pour les personnels : mobilité forcée, austérité budgétaire, précarité, remise à plat des obligations de services et modulation, dégradation des conditions de travail. Jamais la CGT n'accompagnera ces restructurations.

Contre la LRU d'hier et d'aujourd'hui : La CGT a dénoncé, dès 2007, la loi LRU-Pécresse et les lamentables conséquences que nous connaissons aujourd'hui. La CGT avait anticipé la crise des financements, l'explosion de la précarité, la dégradation des conditions des travail. La CGT dénonce aujourd'hui la régionalisation et la privatisation larvée du service public d'Enseignement supérieur et de Recherche dans le seul but de permettre à la rente de prélever sa dîme sur ce que la techno-structure appelle le « marché de la connaissance ».

Jour de carence : La CGT a obtenu sa suppression au 1er janvier 2014.

Mobilisations : La CGT participe aux luttes sociales dans une perspective inter-professionnelle POUR les salaires, les retraites, les services publics, l'emploi industriel et CONTRE toutes les discriminations, le chômage de masse imposé aujourd'hui ou demain à tous les travailleurs, l'haleine fétide de l'extrême-droite.

 

Tag(s) : #élections