Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

 

Le mardi 12 septembre 2017
par la grève et les manifestations
Mobilisons-nous
pour les droits des travailleurs
les garanties collectives et la Fonction Publique

Metz : 14h Place de la gare

Nancy : 14h30 Place Dombasle

Le projet politique de Macron n’a rien de nouveau : il s’agit des mêmes recettes en faveur de la rente des plus riches et des puissants, selon la doctrine du capitalisme financier : "socialiser les pertes, privatiser les profits". Bref, continuer à faire les poches presque vides des travailleurs pour enrichir des propriétaires déjà gavés d'argent public... Il suffit de rappeler quelques éléments du programme de Macron afin de s'en convaincre :

 

  • la suppression de 120.000 postes de fonctionnaires
  • la restauration de la journée de carence dès le 1er janvier 2018
  • le gel du point d’indice, jusqu'à sa disparition pure et simple... (depuis 2000, c'est une baisse de -150 à -600 € de pouvoir d'achat par mois, des ADT aux professeurs)
  • la baisse des salaires avec la hausse, sans contrepartie pour les fonctionnaires, de la Contribution sociale généralisée (CSG).
  • le « CDI de projet » : il s’agit d’un contrat dans la droite ligne du CPE rejeté par la rue en 2006, un CDD ad vitaem eternum qui s'arrête dès que l'employeur le souhaite, sans justifications ni indemnités.
  • 330 millions d'euros de moins pour l'enseignement supérieur et la recherche
  • baisse de 5 € des APL
  • démantèlement de l'impôt sur la fortune : un cadeau de 6 milliards aux plus riches !

Ces reculs viendront s'ajouter aux contre-réformes brutales et successives précédentes  (Révision Générale des Politiques Publiques en 2007, Modernisation de l’Action Publique en 2012, réformes territoriales en 2015, RIFSEEP depuis 2014, etc.), elles génèrent une perte d’efficacité et une désorganisation de l’action publique, au détriment de l’effectivité et de la qualité du service public rendu, elle s'accompagne d'une dégradation des conditions de vie au et hors travail des personnels.

Quel est le projet de Macron sur le code du Travail ?

La « loi Travail XXL » veut parachever la loi El Khomri en adoptant par les ordonnances ce que la mobilisation de 2016 avait empêchée !  Elle prévoit d'étendre la portée des accords d’entreprise contre les conventions collectives, de contourner les organisations de travailleurs afin d'affaiblir leurs droits, de mettre fin au principe de faveur, garde-fou indispensable afin de circonscrire l'avidité sans limite du patronat, de faire disparaître le CHSCT en le noyant dans une instance commune, menaçant ainsi un peu plus la santé et la sécurité des travailleurs face à des lobbys très puissants. Le tout en ayant recours aux ordonnances, refusant le débat et n'écoutant rien ni personne, sourd à tout ce qui n'est pas lui...

Il ne faut pas s’y tromper : les travailleurs du service public seront tous durement frappés par les mesures prévues dans ces textes (déstructuration des garanties à caractère national, suppression des CHSCT), ou dans les textes à venir...

Et à l'université ?

Notre secteur est particulièrement touché par les restructurations brutales et la pénurie de moyens, pour l'enseignement et la recherche. L'hypocrisie du gouvernement atteint des sommets, quand il évoque un second plan de réussite en licence, 10 ans après celui de Sarkozy-Pecresse, mais toujours sans moyens ... et alors même qu'il compte sur un taux d'échec élevé pour éviter l’asphyxie du système d'ESR ! Il vante l'importance de la formation de la jeunesse tout en s'attaquant aux qualifications et aux conventions collectives.

 

A L'université de Lorraine, c'est la précarité en augmentation, l’individualisation à marche forcée, des inégalités de plus en plus criantes, des services en sous-effectif partout, des personnels déjà épuisés quelques jours après la rentrée …..

La priorité de la CGT : l’intérêt général et le progrès social

Nous revendiquons de meilleures garanties et des droits renforcés pour tous les salariés, du privé comme du public. L’entretien par le pouvoir du clivage pernicieux entre public et privé n’a qu’un objectif : affaiblir les travailleurs, au profit de la rente et de la finance. La CGT se bat pour re-développer une politique industrielle adossée à des services publics rénovés, s'appuyant sur des travailleurs hautement qualifiés, diplômés d'établissements publics attractifs et exigeants.

 

Le mardi 12 septembre 2017 

GREVE et Manifestations

Tag(s) : #grève, #LoiTravail, #Mobilisations, #manif, #ESR