Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le collectif des personnels et étudiant.e.s
de l’université de Lorraine contre la sélection

et les organisations syndicales qui les soutiennent
(CGT, FO, FSU, Sud-éducation)

appellent à la solidarité !

 

Sept étudiant.e.s de notre université, désigné.e.s par l'administration, ont passé une ou deux nuits en garde à vue suite à la charge policière du 3 mai dernier sur le campus Lettres et Sciences Humaines de Nancy ; certain.e.s sont appelé.e.s à comparaître dans les semaines ou mois qui viennent, pour différents motifs : dégradation de matériel pour avoir tenté de réouvrir des locaux indûment fermés par la présidence, rébellion envers les forces de l'ordre pour avoir opposé une résistance non violente à leur intervention, refus de donner son ADN, son code PIN (mesures habituellement réservées à la lutte contre la criminalité ou contre le terrorisme)...

Parce que le président de l'université de Lorraine, comme d’autres présidents d'université l’ont également fait, a utilisé le recours aux forces de l'ordre pour briser la mobilisation contre la loi ORE, parce que la criminalisation des mouvements sociaux est intolérable, pour que les étudiant.e.s aient les moyens de se défendre dignement, nous appelons toutes les personnes qui le souhaitent à alimenter une caisse de solidarité qui servira à payer leurs avocat.e.s.

Nous comptons sur votre participation, MERCI !

 

Vos chèques sont à transmettre à la CGT Ferc Sup de l'université de Lorraine, qui gèrera cette caisse :

CGT Ferc Sup - Frederique Bey (Bureau 315)
Université de Lorraine - 91 avenue de la Libération - 54 000 Nancy

Chèques libellés à FERC-SUP CGT UNIVERSITE DE LORRAINE - avec un post-it précisant "caisse solidarité étudiants"

Tag(s) : #Mobilisations, #UniversitéDeLorraine