Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les élu.es CGT SUD de l'UL ont interpellé le président lors de la réunion du Comité technique de l'UL du 23 janvier - par un texte également signé par le SNESUP FSU, ci-dessous.
A la demande de banalisation de la journée de mobilisation de demain vendredi 24 janvier et des suivantes, qui aurait permis de favoriser le débat, et à tous les personnels et étudiants de participer aux AG, aux manifestations et aux actions de mobilisation, le président, une nouvelle fois, a renvoyé aux décisions locales des "doyens" : "il y a beaucoup d'étudiants qui veulent étudier, il faut les entendre."
Il n'entend donc pas les collègues, les travailleuses, travailleurs, camarades qui sont partout en grève depuis début décembre.
Il affirme donner autant d'amphis ou de salles que de besoin pour organiser les AG mais ne souhaite pas que l'université se transforme en lieu de débats, ouvert à tous et toutes.
C'est pourtant bien à l'université que cela devrait se faire, "par la production, la transmission, la critique et la conservation des savoirs".
Sur la LPPR, il indique n'avoir aucune autre information que les annonces de la Ministre faites lors de ses vœux de mardi dernier, mais se félicite de l'annonce sur les revalorisations salariales des enseignants-chercheurs débutants.
Il entend qu'il y a des inquiétudes, des interrogations, voire une mobilisation, mais précise qu'il ne s'exprimera pas sur ce qu'il pense personnellement.

Demain, tous et toutes en GREVE et
- sur le campus Lettres de Nancy AG Interpro à 11H et MANIF à 13h30 Place de la République
- sur le campus  du Saulcy à Metz AG Etudiants-personnels et inter-pro de 11h00 à 13h30, Amphi Arendt - UFR SHS et  MANIF à 14h Place de la Gare

Tag(s) : #ComitéTechnique