Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les élections professionnelles ont eu lieu du jeudi 1er au jeudi 8 décembre 2022. L'alliance CGT-FSU-SUD s’est inscrite dans la dynamique des listes Espoir que nos syndicats ont soutenue pour défendre un service public d’enseignement et de recherche collégial et solidaire.
 
Qu’il s’agisse du comité social d’administration de l’établissement (CSAE), de la commission paritaire d’établissement (CPE) ou de la commission consultative paritaire pour les agent·es non-titulaires (CCP-ANT), nos listes ont réalisé de bons scores*, ce qui nous encourage à poursuivre notre travail pour une meilleure université, en concertation avec les élu·es des listes Espoir.
 
Nous vous remercions très sincèrement toutes et tous pour votre confiance.
 
 
 
CSAE
Avec 37 % des voix obtenues au CSAE (598 voix), notre liste progresse par rapport à 2018, lorsque les listes CGT-SUD d’un côté et FSU de l’autre avaient obtenu 29 % des voix en cumulé (567 voix). Grâce à cette progression, nous obtenons quatre sièges sur dix, soit un de plus que dans le comité technique sortant.
 
Liste des élu·es CGT-FSU-SUD
– Titulaires : Gwenaëlle OMHOVERE, Nicolas GREGORI, Nicolas DORKEL, Patricia MELY.
– Suppléant·es : Victor SANDANASSAMY, Hadrien CHAYNES, Bertrand BERCHE, Céline PEREZ.
Quatre de ces élu·es siègeront à la Formation spécialisée SST (ancien CHSCT) et nous mandaterons quatre suppléant·es début janvier.
 
CPE
Là où nous avions des candidates et candidates, nous obtenons globalement 27 % des voix.
 
Liste des élu·es CGT-FSU-SUD
– ITRF B : Jamal OUHAJJOU – Suppléant Michel CALTAGIRONE
– ITRF C : Annelise CROUVEZIER - Suppléante Gwenaëlle OMHOVERE
– AENES C : Fabienne LECOMTE - Suppléante Julie CLEVENOT
 
CCP-ANT
Notre liste arrive en tête ! Avec 38,5 % des voix, nous aurons quatre sièges de titulaires sur les neuf à pourvoir, et autant de suppléant·es. Ces désignations seront faites début janvier. Nous vous communiquerons les noms des camarades sur expression-syndicale.
 
 
 
Malgré le succès obtenu, nous ne pouvons pas oublier la participation, qui s’est révélée faible, notamment pour les élections au CSAE et à la CCP-ANT, respectivement à 20,8 % et 10,1 %. Si le vote électronique n’est pas le seul élément de cette baisse de participation par rapport aux élections au comité technique de 2018 (27 %) et de 2014 (32 %), nul doute qu’il en est en partie responsable. Les expressions de collègues sur la liste publique de l’université de Lorraine et les très nombreux retours que nous avons eus durant cette semaine de vote indiquent clairement que le vote électronique est un poison pour la vie démocratique. Nos syndicats, CGT, FSU et SUD, se sont clairement exprimés sur cette question depuis de nombreux mois : il faut en revenir au vote à l’urne physique !
 
Nous renouvelons nos remerciements à toutes celles et ceux qui ont voté pour nous.
 
* Tous les résultats sont consultables sur le site des élections de l’UL : https://elections.univ-lorraine.fr/elections-professionnelles